Auteur : Julie Lioré, anthropologue de l’alimentation et naturopathe, pour REINFOSANTÉ
Date : 07/05/21
Temps de lecture : 7 minutes
Podcast :


L’alimentation est l’un des piliers majeurs de la santé intégrative. Découvrez cette première vidéo d’introduction.

ALIMENTATION : À table !

Ce premier contenu du pôle ALIMENTATION permet d’en poser les fondations. L’alimentation, transverse dans la santé intégrative, croise l’activité physique, en s’adaptant à elle. Elle influe sur les émotions. De par les micro-nutriments apportés, l’alimentation impacte la santé des enfants et celle des anciens, l’immunité ou encore, la détox. L’alimentation est l’un des piliers majeurs de la santé préventive et holistique.

Or, aujourd’hui, il est devenu bien difficile de s’y retrouver. On navigue entre des recommandations nutritionnelles qui peuvent dire tout et son contraire ou manquer de sens, une offre alimentaire d’une abondance jamais atteinte et pourtant de plus en plus vide de nutriments essentiels [1] et des allégations marketing issues de l’ingénierie sociale [2] à en perdre libre arbitre et bon sens.

Le pôle ALIMENTATION a pour mission de donner aux lecteurs des outils leur permettant de se réapproprier leur santé à partir de leur alimentation, puisque nous savons, depuis Hippocrate, qu’alimentation et médecine sont intimement liées. Chacun.e de nous cheminons, expérimentons au quotidien et au fil des ans à travers ce besoin physiologique primaire, avec celui de respirer, de boire ou de dormir. L’alimentation évolue, à l’image de tout organisme vivant, en fonction de paramètres physiologiques, culturels, économiques ou encore, philosophiques. L’individualisation alimentaire, chère à la naturopathie, invite à adapter ou à rétablir ses habitudes alimentaires en fonction des besoins, souvent liés à l’âge ou à l’état de santé, et du contexte de vie, selon si l’on est sédentaire, une femme enceinte ou un grand sportif.  

L’arborescence du pôle ALIMENTATION compte cinq sous-thèmes, quadrillant au mieux ce vaste champ. Nous traiterons de la qualité alimentaire, des jeûnes & diètes, des super-aliments et donnerons des recettes de cuisine. Il y aura aussi un coin dinette, destiné aux enfants. Les supports seront pluriels (vidéos, articles, synthèses, infographies, fichiers audio, etc.) avec, pour chacun, un niveau de lecture (grand public, plus technique) et un temps de lecture/visionnage. Ainsi, chacun.e y trouvera son support de prédilection, à lire ou à visionner en fonction du temps à y consacrer.

Qualité alimentaire, pour être et rester en bonne santé

Dans la mesure du possible (accessibilité et offre alimentaire) et de ses moyens (dimension financière), il s’agirait de tendre de plus en plus vers les aliments issus de l’agriculture biologique, produits localement et en saison. La question de la saisonnalité est aujourd’hui une évidence, tant sanitaire et économique qu’environnementale. Toutes les études convergent notamment sur le bien-fondé et les bienfaits, pour la santé, de manger des fruits de saison pour leur teneur en polyphénols, des molécules aux activités anti-inflammatoires, anti-carcinogènes, cardio-protectrices, régulatrices de la glycémie ou de la tension. Les polyphénols des fruits, cultivés et consommés hors saison, seraient, au contraire, délétères, puisque dérégulateurs (résistance croissante à l’insuline, oxydation de la graisse corporelle, hausse de la dyslipidémie, entre autres) [3].

En matière de qualité alimentaire, il est aussi indiqué de suivre la règle des 3V, à savoir « manger végétal, vrai et varié », établie sur la base de données scientifiques par Anthony Fardet, chercheur à l’INRAE et auteur du livre Halte aux aliments ultra-transformés (2017). Ces derniers sont aujourd’hui clairement en cause dans un certain nombre de maladies dites d’industrialisation (diabète de type 2, maladies métaboliques, hormonales, cardiovasculaires, auto-immunes, dégénératives ou encore, certains cancers).

Nous parlerons de qualité, mais aussi de quantité. Nous verrons que, plus un aliment est entier, peu transformé, non raffiné, autrement dit, riche en fibres naturellement contenues, plus il est rassasiant et ne requiert pas de manger en grande quantité. Au contraire, les aliments dénutris (raffinés, ultra-transformés, fibres ajoutées) sont surtout une source de calories vides, peu rassasiants et souvent hyperglycémiants. Aussi, appellent-ils à de plus grandes quantités pour parvenir à satiété.  

Jeûnes, diètes et santé

Nous verrons pourquoi il est bénéfique de mettre ses intestins au repos, ponctuellement ou régulièrement, plusieurs heures par jour et jusqu’à une semaine ou davantage. Nous explorerons le monde du jeûne au sens large (intermittent, hydrique, diététique, thérapeutique) et en verrons les bienfaits.

Les diètes sont plus nombreuses encore. Par « diète », entendons toutes les manières de manger qui font du bien au corps et à l’esprit : de la diète méditerranéenne à la dissociation alimentaire en passant par le cru, la chronobiologie alimentaire, les diététiques chinoise ou ayurvédique et bien d’autres encore. Pour chacune pourraient être expliqués les mécanismes physiologiques associés, afin d’en comprendre les rouages et de se familiariser avec la formidable machine digestive. Par « diète », ajoutons aussi les habitudes et contextes alimentaires délétères pour la santé, qu’il s’agisse d’excès (aliments ultra-transformés, stress, écrans, etc.) ou de carences (micronutriments protecteurs, mastication, etc.).

Les jeûnes, comme les diètes, sont deux chemins permettant d’apporter à son organisme ce dont il a besoin. Pluriels, ils permettent à chacun.e de trouver celui qui lui convient.

Les super-aliments : de l’ail des ours aux graines germées en passant par la spiruline et les baies

La formule fait souvent la « une » des magazines, pour des produits qui ne sont pas toujours aussi super qu’il y paraît. Nous tâcherons de démêler, ici, qui est fondé et ce qui l’est moins en matière d’aliments « santé ». Nous ferons surtout l’inventaire de ce que Dame Nature nous offre, en fonction des régions, en fonction des saisons, dès lors que nous sommes récepteurs et connaisseurs. Souvent oubliés ou méconnus, ces super-aliments, au sens large, sont pourtant grandement bénéfiques pour la santé. Nous les appréhenderons de façon holistique : où poussent-ils ou comment sont-ils produits, ce qu’ils apportent à l’organisme et comment les préparer. Pour ne prendre qu’un exemple de saison, nous parlerons de l’ortie (Urtica dioica), encore largement associée aux mauvaises herbes. L’ortie est pourtant grandement nutritive. Ses feuilles sont aussi délicieuses en soupe ou en quiche, que reminéralisantes en tisane. Pour les chanceux détenteurs de potager, l’ortie s’avère être un incroyable baromètre sur l’état du sol, un piège à pucerons, une alliée des coccinelles et des papillons, jusqu’à son purin, qui nourrira vos plants et plantes à naître. Une précaution à prendre toutefois : des gants pour la cueillir et la manipuler.

Ici, nous fact-checkerons aussi les mythes alimentaires, qui ont souvent la vie dure. Le cholestérol est-il aussi mauvais pour la santé qu’on le prétend ? Les produits laitiers sont-ils la seule source de calcium, la viande rouge de fer, les produits animaux de protéines ou encore, les céréales d’énergie ?

En somme, nous proposerons, autant que possible, une information fondée, étayée et accessible.

Les recettes

Vous trouverez, dans cette catégorie, des cours et des recettes de cuisine pour (re)apprendre à cuisiner en toute simplicité et gagner en autonomie, comme en santé. Il y en aura pour tous les goûts.

Coin dinette

Cette dernière catégorie sera réservée à l’alimentation pour, et par les enfants. Nous rassemblerons des questions qu’ils ont besoin de poser et y répondrons de manière aussi ludique que possible, des dessins ou des petites histoires réalisés par eux en lien avec l’alimentation, etc. C’est grand ouvert. Ils trouveront, ici aussi, de quoi comprendre comment fonctionnent la digestion et plus globalement le corps humain qui, bien nourri, marche comme sur des roulettes !

Nous vous espérons nombreux/ses et enthousiastes.

Bonne visite ! Et rdv sur notre forum pour échanger.


Références

[1] https://reinfosante.fr/2021/05/09/apporter-a-son-organisme-ce-dont-il-a-reellement-besoin/

[2] https://reinfocovid.fr/science/ingenierie-sociale-manipulation-et-consentement/

[3] The American Journal of Nutrition